Publications

Sœurs Servantes du Saint-Coeur de Marie - Service des archives

   30, avenue des Cascades, Québec (Québec) G1E 2J8
    418-661-8484
    archivesscm@sscm30.ca
  http://www.soeurs-sscm.org

CONSULTATION
Le service de consultation n'est pas disponible.
Les demandes d'information se font par courriel ou par appel téléphonique.

BREF HISTORIQUE
La congrégation des Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie a été fondée à Paris (France), en 1860. François Jean-Baptiste Delaplace, C.S.Sp. alors directeur de l'Œuvre de la Sainte-Famille, est frappé par le triste état des familles réduites au chômage et aux misères de toutes sortes. L'ignorance religieuse des enfants de cette classe déshéritée le préoccupe à tel point qu'il conçoit le projet de leur assurer les bienfaits d'une éducation chrétienne. Afin de réaliser son dessein, il fait appel à Jeanne-Marie-Moisan dont il avait remarqué l'esprit de foi et le généreux dévouement. Conçu d'abord comme une œuvre caritative, ce projet devient une congrégation religieuse. Elle est reconnue  dans l'église comme un Institut féminin, international, religieux, de droit pontifical.

Les apostolats identifiés dans la congrégation sont l'éducation sous de multiples formes, les services de la santé, les services sociaux et les services qui sont du ressort de la pastorale.

Par leur service apostolique dans l'Église, les Servantes du Saint-Cœur de Marie continuent aujourd'hui encore, sur quelques continents, l'humble travail commencé par leurs Fondateurs.

Pays et années d'implantation :
France fondation en 1860 - ;
Belgique de 1883 à 1919;
États-Unis en 1889 - ;
Canada en 1892 - ;
Cuba en 1950 - ;
Cameroun en 1953 - ;
Argentine en 1963 - ;
Chili de 1997 à 2015;
Pérou en 2015  - ;
Congo (RDC) en 2015 -.

Les Sœurs Servantes du Saint-Cœur de Marie sont arrivées en terre canadienne d'abord à Saint-Éphrem, Beauce, à la demande du curé Léon Maxime Morisset.

DESCRIPTION DES FONDS ET COLLECTIONS
Au service sont conservés des documents des fondateurs révélant le charisme et la spiritualité de ceux-ci et des débuts de la fondation en France.  Le fond du généralat, transféré officiellement au Canada en 1954, est gardé, ainsi que les fonds des provinces religieuses canadiennes, depuis 1892, et des districts missionnaires, depuis 1950.

Les documents de ces fonds sont  les témoins de l'administration, de la gestion des ressources humaines, financières et matérielles, des relations civiles et religieuses, des évènements et célébrations d'importance, de la formation première des membres, de la vie religieuse et communautaire de l'affiliation à la Congrégation et du laïcat consacré SSCM.

Se trouvent aussi des fonds de maisons d'enseignement, d'œuvres sociales et de collaborations dans le domaine de la santé. 

Dates extrêmes pour l’ensemble: 1860-auj.
Devis techniques et cartes géographiques: env. 135
Documents iconographiques: 23 739
Documents textuels: 93,54 m.l.
Heures d’enregistrements sonores: env. 75
Heures d’images en mouvement : env. 80
Nombre de fonds: 197

MANDAT ET MISSION
La mission du Service est de conserver les documents d'importance historique pour la Congrégation, ceux-ci étant les témoins de la vie des membres et de leurs différents champs d'action.

Le Service a aussi le mandat d'effectuer le traitement des documents, d'assurer leur valorisation en les rendant disponibles pour la recherche tout en respectant la confidentialité.