Publications

Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame - Service des archives

   2330, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3H 1G8
   514-931-5891, poste 253
   archivesvirtuelles@cnd-m.org
  https://archivesvirtuelles-cnd.org
   https://www.facebook.com/archivescnd

CONSULTATION
Du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h.
Sur rendez-vous seulement.
Les demandes peuvent être adressées aux archivistes par courriel, par téléphone et par courrier. Le Service des archives reçoit les chercheuses et chercheurs sur rendez-vous seulement, en fonction des besoins de recherche et de la disponibilité des archivistes.

BREF HISTORIQUE
Le Service des archives de la Congrégation de Notre-Dame a été créé officiellement en 1877. Il constitue la mémoire de la première communauté féminine non-cloîtrée d'Amérique du Nord, fondée à Ville-Marie (Montréal) par Marguerite Bourgeoys (1620-1700).
Marguerite Bourgeoys arrive à Ville-Marie en 1653, à l'invitation du gouverneur Paul de Chomedey de Maisonneuve, pour participer au développement de la colonie en enseignant aux enfants. Elle ouvre la première école de Montréal en 1658. En 1669, Monseigneur de Laval autorise la Congrégation de Notre-Dame, fondée par Marguerite, à enseigner partout dans son diocèse dont le territoire comprend toute la Nouvelle-France. La Congrégation est reconnue civilement par des lettres patentes délivrées par le roi Louis XIV en 1671, et en tant que communauté religieuse par Mgr de Saint-Vallier, évêque du diocèse de Québec, en 1698. La Congrégation prend de l'expansion et reçoit l'approbation pontificale en 1863.  
Au fil des siècles, l'œuvre de la Congrégation de Notre-Dame s'est développée sur quatre continents, entre autres par la fondation et l'administration de plusieurs centaines d'écoles, principalement au Canada (1658), aux États-Unis (1860) et au Japon (1932). Au tournant du 20e siècle, la Congrégation s'est engagée plus activement dans un mouvement pour l'accès des femmes aux études supérieures.
Marguerite Bourgeoys devient la première sainte canadienne en 1982. Les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame poursuivent actuellement leur mission d'éducation libératrice en solidarité avec les personnes éprouvées et marginalisées dans huit pays.

DESCRIPTION DES FONDS ET COLLECTIONS
Les documents d'archives qui constituent les fonds et collections des Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame témoignent de l'évolution de la communauté religieuse depuis l'arrivée de Marguerite Bourgeoys à Ville Marie en 1653. Les documents créés avant le 19e siècle sont toutefois fois plus rares à cause d'incendies survenus à la Maison mère qui ont entraîné des pertes de documents en 1683, en 1768 et en 1893. À chaque fois, des religieuses ont été mandatées afin de reconstituer la mémoire institutionnelle de la Congrégation selon différents moyens.
Le cœur des fonds et des collections est constitué de documents qui témoignent de l'histoire de plus de 340 écoles fondées ou dirigées par les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame depuis 1658, de la maternelle jusqu'au niveau universitaire. L'éducation était prodiguée principalement aux filles provenant de milieux et de réalités sociales très différents. On retrouve dans nos fonds une majorité d'écoles paroissiales et de faubourg mais aussi des académies et des pensionnats plus aisés. On y découvre des informations concernant la vie communautaire des religieuses, la vie scolaire et parascolaire, la vie au sein des paroisses, des villes et villages, l'architecture des bâtiments, etc.
La Congrégation de Notre-Dame a produit de nombreux manuels scolaires et cahiers d'exercices destinés aux élèves et parfois aux professeurs. Ces publications, comme bien des documents d'archives, témoignent de l'évolution du système scolaire et des méthodes d'enseignement, mais aussi des changements de toutes sortes dans la société.

Autres collections
Le Service des archives a aussi sous sa garde plusieurs ensembles d'intérêt :

  • Collection Archives des arts (oeuvres de Beaux-arts et de métiers d'art réalisées par les religieuses)
  • Collection des écrits CND (publications des religieuses incluant les manuels scolaires)
  • Collection de livres anciens (publiés entre 1585 et 1885)
  • Collection de médailles et de petits objets commémoratifs
  • Collection de cartes postales

Dates extrêmes pour l’ensemble: 1585-auj.
Devis techniques et cartes géographiques: env. 2 500
Documents iconographiques: env. 30 000
Documents textuels: env. 560 m.l.
Nombre de fonds: env. 2000

MANDAT ET MISSION
Le mandat du Service des archives a deux volets : servir la Congrégation de Notre-Dame en étant sa mémoire vivante et faire connaître la contribution de la Congrégation de Notre-Dame depuis ses débuts.