Actualités

Église Fatima: les vitraux de Jean-Guy Barbeau en danger

Nouvelles - 23 janvier 2017
Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque
Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

Marcelle Barbeau se sent bien petite, face au danger qui plane sur l'église Notre-Dame-de-Fatima, située à Jonquière. Réalisant que le sablier est presque vide, que la destruction du bâtiment est imminente, celle qui a partagé la vie de l'artiste Jean-Guy Barbeau pendant 54 ans ne peut que déplorer cette perte. Ainsi disparaîtra l'une des oeuvres architecturales qui ont amené le Québec dans la modernité, de même que les deux vitraux réalisés par son mari.

Lire l’article de Daniel Côté, dans Le Quotidien

Photo: Marcelle Barbeau pose fièrement à côté d'une affiche mettant en valeur l'église Notre-Dame-de-Fatima. Le vitrail a été réalisé par son mari, Jean-Guy Barbeau, au début des années 1960.
Le Progrès-Dimanche, Jeannot Lévesque

 

Lire la nouvelle précédente Lire la nouvelle suivante